« L’OMC doit pouvoir exister sans Donald Trump »

Pascal Lamy : Il existe deux interprétations possibles de la déclaration de Trump. Il faut donc se préparer à deux cas de figure. Peut-être veut-il retirer son pays de l’OMC, comme il l’a fait pour l’Accord de Paris sur le climat. Plus généralement, il aurait entrepris de faire une croix sur toute discipline internationale qui limite la souveraineté des États-Unis pour revenir à des rapports bilatéraux. En matière de commerce international, ça s’appelle le mercantilisme. Vive les exportations, à bas les importations ! Le commerce est une affaire de rapports de force entre souverains et pas d’optimisation des systèmes de production en fonction des avantages comparatifs des uns et des autres. Une doctrine qui a progressivement disparu au cours des trois derniers siècles.

Lire la suite