Category Africa

Où va le monde ?

Acheter le livre  Où va le monde ? Comment en est-on arrivé là ? Pourquoi le désordre, la violence, le chaos, donnent-ils le sentiment d’être les nouvelles règles du système international, alors que la paix, la prospérité, la liberté, la règle du droit, étaient données, il y a à peine vingt ans, comme les promesses […]

Medias24 – Pourquoi le Maroc réussit mieux que l’Algerie

L’ancien directeur général de l’OMC a publié avec une géo-politologue un ouvrage les nouveaux désordres politiques qui impactent négativement le développement économique des Etats. Il en a profité pour louer l’exemple d’un Maroc qui a préféré…

Où va le monde ? Free market or forced market

– amazon.fr > back cover: The book opposes and weaves together two different interpretations of the recent turbulences in global and local politics and tries to answer the question whether or not geopolitics are taking their revenge over geoeconomics after a few decades of overall positive globalization and European integration. On the one side a […]

France 24 – L’invité de l’éco

Dans “Où va le monde”, qu’il a coécrit avec Nicole Gnesotto, Pascal Lamy porte beaucoup d’espoirs en l’Afrique, qui serait selon l’ancien patron de l’OMC “l’avenir de l’Europe”. “Il y a un tel désir de se développer, pas dans les institutions internationales, mais chez les gens, que la question géostratégique aujourd’hui pour l’Europe n’est plus […]

Ouest France – Où va le monde ?

1990 : l’URSS et le communisme s’effondrent. La Chine adopte l’économie de marché. Nous voilà dans l’avènement d’un nouvel univers mondialisé. La richesse explose, la pauvreté globale recule mais c’est un monde complexe, instable, “difficile à déchiffrer”.

Le Point – Pascal Lamy : “Le protectionnisme serait porteur de guerres et de déclin”

Pascal Lamy publie avec Nicole Gnesotto, spécialiste de géopolitique, Où va le monde ? (Odile Jacob). Face au Brexit et aux attaques de Trump, il prône une redéfinition des missions et des ambitions de l’Europe. Entretien. Le Point : Jusque-là, vous étiez un supporteur de la « mondialisation heureuse », mais, à vous lire, votre optimisme s’est envolé… Vous […]