Il faut “retrouver une courbe des taux qui permet de ‘pricer’ l’avenir”

Pour Pascal Lamy, “la vérité c’est que, à la suite de la crise de 2008, on a mené des politiques monétaires ultralaxistes” avec “de la liquidité absolument partout. Les taux d’intérêt réels sont négatifs. Il va falloir, à un moment, sortir de cette situation.”