Forum pour la paix de Paris: 500 millions de dollars de plus pour l’accès aux vaccins

À l’Elysée ce 12 novembre 2020: Macky Sall (président du Sénégal), Pascal Lamy (président du Conseil exécutif du Forum de Paris sur la Paix), Kristilina Georgieva (directrice générale du FMI), Emmanuel Macron, Charles Michel (président du Conseil européen.
À l’Elysée ce 12 novembre 2020: Macky Sall (président du Sénégal), Pascal Lamy (président du Conseil exécutif du Forum de Paris sur la Paix), Kristilina Georgieva (directrice générale du FMI), Emmanuel Macron, Charles Michel (président du Conseil européen. RFI/Pierre René-Worms

C’est une nouvelle étape pour l’Organisation mondiale de la santé. Lors du Forum pour la paix de Paris, plusieurs pays et acteurs ont annoncé des contributions financières d’un montant de 500 millions de dollars pour le programme ACT lancé par l’OMS, devant garantir un accès équitable à tous les pays pour les traitements et les vaccins contre le Covid-19. L’OMS a chiffré les besoins globaux à 38 milliards de dollars. PUBLICITÉ

En avril dernier, l’OMS, épaulée par la France, la Commission européenne et la fondation Bill et Melinda Gates, lançaient l’accélérateur ACT, un cadre de collaboration internationale visant à assurer que tous les pays du monde aient un accès équitable aux traitements, vaccins et diagnostiques contre le Covid 19.

Dans l’esprit des initateurs de ce mécanisme, la lutte contre la pandémie est l’affaire de tous, et les égoïsmes nationaux doivent être laissés de côté. Il s’agit donc de mettre les forces en commun pour faire en sorte que d’ici la fin 2021, 500 millions de tests, 245 millions de traitements et deux milliards de vaccins soient disponibles et répartis de façon équitable sur la planète.

Pour ce faire, l’OMS estime qu’il faudrait un effort financier global de l’ordre de 38 milliards de dollars. Cinq cents millions de dollars viennent d’être promis lors du Forum de Paris. Cent millions d’euros côté français, 100 autres de la Commision européenne, 50 millions d’euros venus d’Espagne.

Quant à la fondation Bill et Melinda Gates, très engagée dans ce programme, elle ajoute soixante-dix millions de dollars supplémentaires au pot commun. Enfin, la Grande-Bretagne va elle aussi faire un geste du même ordre. Des sommes qui s’ajoutent aux quatre milliards de dollars déjà promis.

Lien sur l’article RFI