Coronavirus : la crise économique est “un test” pour “savoir si les Européens vont se montrer solidaires”

Interview : https://embed.radiofrance.fr/franceinfo/player/aod/f8712ff3-ba43-4036-bf0a-ace50850ae73

Si sur le plan de la solidarité “ça a mal démarré”, estime l’ancien commissaire européen au Commerce, “il y a maintenant un espace pour faire quelque chose sur le plan budgétaire”.

La crise économique liée au coronavirus est “un test” pour “savoir si les Européens vont se montrer solidaires”, a déclaré Pascal Lamy, président émérite de l’institut Jacques Delors et ancien commissaire européen au Commerce, l’invité éco de franceinfo le mercredi 1er avril.

“C’est un test de mon point de vue dans deux directions principales. La première c’est de savoir si les Européens vont se montrer solidaires les uns des autres et on sait que forcement il y a un point d’interrogation”, estime Pascal Lamy. Sur ce point, ça a mal démarré, ça commence à aller un peu mieux”.

Faire pression sur les Allemands

Le deuxième test “sera de savoir si l’UE sera capable d’innover dans les instruments de solidarité qu’elle met au point, c’est tous ces débats autour des ‘coronabonds’ (la possible mise en place de bonds du trésor européens exceptionnels) ou à propos d’un budget supplémentaire”.

“Il y a diverses options possibles, il faudra à un moment un degré de solidarité, et pour ça il faudra faire pression autour des Allemands”, pointe l’ancien commissaire européen. Il se dit “tout de même optimiste, compte tenu de ce qu’a fait la BCE (Banque centrale européenne), il y a maintenant de l’espace pour faire quelque chose sur le plan budgétaire”.