Pavol Rankov devient le 14e lauréat du Prix du livre européen

Le 14e Prix du livre européen est décerné à Pavol Rankov pour C’est arrivé un premier septembre (trad. Michel Chasteau, Gaïa)La mention spéciale du jury revient cette année à Kapka Kassabova pour Lisière (trad. Morgane Saysana, Marchialy).

Le jury du 14e Prix du livre européen, composé de 13 journalistes européens et présidé, cette année, par la comédienne Carole Bouquet, s’est réuni ce jour à l’Institut Jacques Delors à Paris. Le lauréat de l’édition 2020 est l’écrivain slovaque Pavol Rankov pour son roman C’est arrivé un premier septembre (édition slovaque : Kalligram ; Gaïa en France).

Peter, Jan et Gabriel sont hongrois, slovaque et juif – et amis. Le 1er septembre 1938, ils se retrouvent à la piscine de Levice, dans le sud de la Slovaquie, prêts à en découdre pour l’amour de la belle Maria. Leur “lutte” perdurera trente ans encore, parallèlement à celle de leur pays qui se bat aussi pour trouver sa place au sein de l’Europe. L’histoire intime des trois jeunes garçons, puis des trois hommes, incarne les remous de la grande Histoire de 1938 à 1968.
Rien n’aura raison de leur amitié.


Ils ont salué «une excellente contribution au travail de mémoire et à l’examen de conscience non seulement des populations de l’ancien bloc soviétique, mais de toute l’Europe », explique Piotr Moszynski, journaliste pour la Gazeta Wyborcza et membre du jury.


Le prix, d’un montant de 10.000 €, sera remis officiellement à Pavol Rankov en février prochain à Bruxelles. La cérémonie de remise de prix réunira la Présidente du jury 2020, Carole Bouquet, Pascal Lamy, président du comité de parrainage et le Président du Parlement européen David Sassoli.


Le jury a également tenu à décerner une mention spéciale à l’auteure bulgare Kapka Kassabova pour Lisière (éditeur : Graywolf Press ; Marchialy en France).
 

Quand elle retourne dans son pays natal, la Bulgarie, pour la première fois depuis vingt-cinq ans, c’est à la frontière avec la Turquie et la Grèce que Kapka Kassabova se rend. Elle se souvient que, dans les années 1970, alors qu’elle était encore enfant et que la guerre froide battait son plein, c’était la zone la plus poreuse du rideau de fer, une frontière encore plus facile à traverser que le mur de Berlin pour rejoindre le bloc de l’Ouest.
Un carrefour qui grouillait de militaires et d’espions, où il ne faisait pas bon s’aventurer. Au gré de son voyage, Kapka découvre les lieux qui furent dominés par des forces successives : l’empire Ottoman, le régime soviétique, et d’autres encore, mythiques et légendaires. Son livre est peuplé de magnifiques portraits de contrebandiers, chasseurs de trésor, botanistes et gardes-frontières, et aussi de migrants.
Lisière est à la fois le récit d’une immersion dans les coulisses de l’Histoire, un regard neuf sur la crise migratoire en Europe et une plongée au coeur de géographies intimes.



Créé en 2007 par Jacques Delors et l’Association « Esprit d’Europe » présidée par France Roque, le Prix du Livre Européen récompense chaque année un livre exprimant une vision positive de l’Europe. Les auteurs des ouvrages sont des écrivains contemporains, originaires de pays membres de l’Union Européenne.

Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones

Lien sur le site ActuaLitté